Nouvelle campagne de vaccination contre la Covid-19

La campagne de vaccination contre le Covid-19

Une nouvelle campagne de vaccination contre la Covid-19 débutera le 2 octobre 2023. Cette campagne de rappel sera organisée à l’automne 2023 et sera ouverte aux mêmes publics que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière . Il est fortement recommandé aux personnes les plus à risque de forme grave de recevoir une dose de rappel à l’automne afin de maintenir leur immunité face au virus du Covid-19 à un niveau élevé, notamment aux :

  • personnes âgées de 65 ans et plus
  • personnes (à partir de 6 mois) atteintes de comorbidités ayant un risque plus élevé de forme grave de la maladie (hypertension artérielle compliquée, problèmes cardiaques, vasculaires, hépatiques, rénaux, pulmonaires, diabète, obésité, cancers, personnes transplantées, personnes atteintes de trisomie 21 ou de troubles psychiatriques ou de démence)
  • personnes immunodéprimées ; femmes enceintes
  • résidents en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et unités de soins de longue durée (USLD)
  • personnes à très haut risque de forme grave selon chaque situation médicale individuelle et dans le cadre d’une décision partagée avec les équipes soignantes
  • personnes vivant dans l’entourage ou en contacts réguliers avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables, y compris les professionnels des secteurs sanitaire et médicosocial.

Les vaccins contre la Covid-19 sont considérés comme sûrs et efficaces. Il est possible de ressentir quelques effets indésirables d’intensité légère à modérée après avoir été vacciné, tels que douleur au point d’injection, fièvre, fatigue, maux de tête, douleurs musculaires, frissons et diarrhée. Ces effets indésirables sont normaux et n’ont rien d’alarmant : ce sont des signes indiquant que le système immunitaire de votre organisme réagit au vaccin et se prépare à combattre le virus. Ils disparaissent généralement d’eux-mêmes en quelques jours.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis à disposition une fiche pratique par type de vaccin (ARNm et vecteur viral) qui répertorie les éventuels effets indésirables ressentis en indiquant la marche à suivre en fonction de leurs caractéristiques (fréquence, intensité…).

Il est recommandé de consulter un médecin si les effets secondaires persistent ou s’aggravent après quelques jours.

16 septembre 2023 11h55

2156 vues totales, 0 aujourd'hui