Suicide suite à un harcèlement

Suicide adolescent harcèlement

Ce que l’on sait du suicide d’un adolescent à Poissy pour harcèlement :

  • Le jeune homme, âgé de 15 ans, s’est donné la mort par pendaison à son domicile, mardi 5 septembre 2023. Il a été retrouvé par sa mère, qui a alerté les secours.
  • Il était scolarisé en seconde au lycée Le Corbusier de Poissy. Il avait signalé, fin 2022, “des faits de harcèlement” de la part de plusieurs élèves, qui lui auraient infligé des brimades et des injures répétées.
  • Il avait bénéficié d’un accompagnement psychologique et d’un changement de classe à sa demande. Il avait également porté plainte contre ses harceleurs, mais la procédure avait été classée sans suite faute de preuves.
  • Deux enquêtes sont ouvertes : une enquête judiciaire, confiée au commissariat de Poissy, pour déterminer les circonstances exactes du suicide et identifier les éventuels responsables ; et une enquête administrative, lancée par le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, pour évaluer le suivi du dossier par l’établissement scolaire et les services académiques.
  • Ce drame a suscité une vive émotion et une mobilisation contre le harcèlement scolaire. La première dame, Brigitte Macron, s’est rendue jeudi 7 septembre 2023 au domicile de la famille de l’adolescent pour lui présenter ses condoléances et lui apporter son soutien. Le ministre de l’Éducation nationale a rappelé les mesures mises en place à la rentrée pour lutter contre ce fléau, notamment le renforcement du dispositif “Non au harcèlement”, le déploiement de référents harcèlement dans chaque établissement et la création d’une plateforme numérique pour signaler les situations de violence.

7 septembre 2023 13h12

291 vues totales, 0 aujourd'hui