Des passagers juifs pourchassés dans un aéroport du Daguestan

Des passagers juifs pourchassés dans un aéroport du Daguestan

Le dimanche 29 octobre 2023, un incident grave a eu lieu à l’aéroport de Makhatchkala, la capitale de la république russe du Daguestan, située dans le Caucase et peuplée majoritairement de musulmans. Des dizaines d’hommes ont envahi le tarmac et le terminal de l’aéroport, apparemment à la recherche des passagers d’un vol en provenance d’Israël. Ils ont contrôlé les voitures, les passeports et les bagages des voyageurs, forcé des portes et entouré un avion de la compagnie Red Wings, qui assurait la liaison entre Tel-Aviv et Moscou avec une escale à Makhatchkala. Certains manifestants brandissaient des drapeaux palestiniens et des pancartes hostiles à Israël, accusé de tuer des enfants à Gaza. Ils scandaient également “Allah Akbar” (Dieu est grand).

L’attaque a duré plusieurs heures et a paralysé totalement les activités de l’aéroport. Les forces de l’ordre ont eu du mal à rétablir le calme et à évacuer les assaillants. Neuf policiers ont été blessés lors des affrontements. Aucun acte de violence contre des passagers n’a été signalé, mais la situation a suscité la peur et l’indignation parmi les voyageurs et les employés de l’aéroport. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, aucun citoyen israélien ne se trouvait à bord du vol visé par les manifestants.

L’incident a été largement relayé par les médias russes et internationaux, ainsi que par les réseaux sociaux. Plusieurs vidéos montrant les scènes de chaos ont été diffusées sur la messagerie en ligne Telegram, où circulent des publications pro-Hamas et antisémites. L’une des chaînes Telegram, suivie par 65 000 personnes, avait appelé à empêcher le débarquement de “juifs” à Makhatchkala, en repérant le vol en provenance de Tel-Aviv.

L’attaque a été condamnée par les autorités russes, qui ont ouvert une enquête criminelle pour hooliganisme aggravé et violation des règles de sécurité aérienne. Le président du Daguestan, Vladimir Vassiliev, a qualifié l’incident d’“acte terroriste” et a promis de punir sévèrement les responsables. Il a également exprimé ses excuses aux passagers affectés par l’attaque et aux autorités israéliennes.

L’incident reflète la tension croissante entre Israël et le Hamas, qui se livrent une guerre sans merci depuis le 7 octobre 2023, date à laquelle le groupe islamiste a lancé une attaque terroriste sur le sol israélien, faisant plus de 200 morts. Depuis lors, l’armée israélienne bombarde la bande de Gaza, où vivent deux millions de Palestiniens sous le contrôle du Hamas. Plus de 1 500 Palestiniens ont été tués dans les frappes israéliennes, dont plus de 300 enfants, selon le ministère palestinien de la Santé. Le conflit a provoqué des manifestations de solidarité avec la cause palestinienne dans plusieurs pays musulmans, mais aussi des actes antisémites et violents contre des juifs ou des symboles israéliens.

30 octobre 2023 17h12

371 vues totales, 3 aujourd'hui