Six détenus assassinés en Equateur

Villavicencio avait été abattu par un commando de tueurs à l’issue d’un meeting de campagne à Quito le 9 août, onze jours avant le scrutin.

Selon plusieurs sources, les six détenus étaient de nationalité colombienne et faisaient partie d’un groupe criminel organisé.

Ils étaient inculpés pour l’assassinat de Fernando Villavicencio, un député et militant anti-corruption de 59 ans, qui était l’un des favoris pour le premier tour de la présidentielle du 20 août 2023.

Villavicencio avait été abattu par un commando de tueurs à l’issue d’un meeting de campagne à Quito le 9 août, onze jours avant le scrutin.

Les six détenus ont été tués vendredi 6 octobre pendant des “troubles” dans une prison de Guayaquil, dans le sud-ouest du pays.

Le président de droite Guillermo Lasso, qui était en déplacement privé à New York, a annoncé sur X (ex-Twitter) qu’il rentrait immédiatement en Equateur, où il a convoqué une réunion des hauts responsables de la sécurité.

Le ministre de la Défense, le général Luis Lara, a déclaré que les militaires équatoriens fourniraient toute la sécurité nécessaire à la bonne réalisation des élections et que le vote des Equatoriens serait la meilleure réponse aux mafias et à leurs alliés.

Fernando Villavicencio était un journaliste et homme politique équatorien, candidat à l’élection présidentielle de 2023. Il a été assassiné le 9 août 2023 à Quito, après avoir quitté un rassemblement de campagne. Voici un résumé de sa biographie :

  • Il est né le 11 octobre 1963 à Alausí, dans la province de Chimborazo.
  • Il a étudié le journalisme et la communication sociale à l’Université coopérative de Colombie.
  • Il a travaillé comme syndicaliste dans l’entreprise publique Petroecuador de 1996 à 1999, année où il a été licencié par le gouvernement de Jamil Mahuad.
  • Il a ensuite travaillé comme journaliste d’enquête dans plusieurs médias du pays, notamment El Universo et Vanguardia.
  • Il a dénoncé des scandales de corruption sous les présidences de Rafael Correa et Lenín Moreno, notamment l’affaire « Riz Vert », qui a conduit à la condamnation de Correa pour le versement de pots-de-vin en échange du financement du parti Alianza País.
  • Il a été élu député équatorien en 2021 sous les couleurs de l’Alliance de l’honnêteté, composée du Mouvement de la concertation et du Parti socialiste équatorien.
  • Il a été candidat à la présidence en 2023 sous les couleurs de la coalition centriste Construire, avec pour slogan « La vérité nous rendra libres ».
  • Il était l’un des favoris de l’élection, avec 13,2 % des intentions de vote selon un sondage de La República.
  • Il a été abattu par un commando de tueurs à l’issue d’un meeting à Quito, onze jours avant le scrutin. Un suspect a été tué et plusieurs autres personnes ont été blessées dans l’attaque.

Fernando Villavicencio était un journaliste d’enquête et un homme politique qui a dénoncé plusieurs scandales de corruption sous les présidences de Rafael Correa et Lenín Moreno. Voici quelques exemples de ses révélations :

  • L’affaire « Riz Vert » : il a exposé un réseau de corruption impliquant des hauts responsables du parti Alianza País, qui auraient reçu des pots-de-vin de la part d’entrepreneurs en échange de contrats publics. Cette affaire a conduit à la condamnation de Rafael Correa à huit ans de prison par contumace.
  • L’affaire Petrochina : il a dénoncé des irrégularités dans les contrats pétroliers signés entre l’État équatorien et la compagnie chinoise Petrochina, qui auraient causé un préjudice financier de plus de 2 milliards de dollars à l’Équateur. Il a également accusé le gouvernement de Moreno d’avoir tenté d’étouffer l’enquête sur cette affaire.
  • L’affaire Singue : il a révélé des actes de corruption dans l’attribution d’un contrat d’exploitation pétrolière dans le champ de Singue, dans la province de Pastaza. Il a affirmé que le vice-président Jorge Glas, le ministre des Hydrocarbures Carlos Pareja et d’autres fonctionnaires avaient favorisé une entreprise privée au détriment des intérêts nationaux.

7 octobre 2023 11h08

261 vues totales, 2 aujourd'hui