Tuerie à Lewiston dans l’État du Maine : 22 morts

La ville de Lewiston, dans l’État du Maine, a été le théâtre d’une terrible tuerie qui a fait au moins 22 morts et de nombreux blessés le 25 octobre 2023.

La ville de Lewiston, dans l’État du Maine, a été le théâtre d’une terrible tuerie qui a fait au moins 22 morts et de nombreux blessés le 25 octobre 2023. Un homme armé, identifié comme Robert Card, a ouvert le feu dans plusieurs lieux publics, dont un bowling et un bar-restaurant. Les autorités ont lancé une gigantesque traque pour retrouver le suspect, qui est toujours en fuite. Le président Joe Biden a ordonné la mise en berne des drapeaux sur les bâtiments fédéraux en hommage aux victimes.

Ce que l’on sait de la tuerie

Selon les témoignages recueillis par les médias locaux, les coups de feu ont commencé vers 19 heures, heure locale, au bowling de Lewiston. Des clients se sont cachés sous les tables et dans les machines pour se protéger. Le tireur a ensuite quitté les lieux et a continué sa folie meurtrière dans d’autres endroits de la ville, dont un bar-restaurant où il a tué plusieurs personnes. Il aurait également tiré sur des véhicules et des passants dans la rue.

Le bilan provisoire fait état d’au moins 18 morts et de plusieurs dizaines de blessés, dont certains dans un état critique. Parmi les victimes, il y aurait des enfants et des adolescents. Les autorités n’ont pas encore communiqué l’identité des personnes décédées.

Ce que l’on sait du suspect

Le suspect a été identifié comme Robert Card, un homme blanc de 40 ans, réserviste de l’armée et instructeur certifié en armes à feu. Il portait un haut marron et un pantalon bleu foncé lors de la tuerie. La police a diffusé sa photo et a demandé à la population de signaler toute information pouvant aider à le localiser. Il est considéré comme “armé et dangereux” et il pourrait avoir accès à d’autres armes.

Pour l’instant, les autorités ne connaissent pas le mobile du suspect, ni s’il avait des complices ou des cibles précises. Plusieurs médias ont rapporté qu’il avait des antécédents judiciaires pour des faits de violence et qu’il avait récemment perdu son emploi. Il aurait également publié des messages haineux sur les réseaux sociaux.

La réaction du président Biden

Le président Joe Biden a exprimé sa “profonde tristesse” et sa “solidarité” avec les familles des victimes et les habitants de Lewiston. Il a ordonné la mise en berne des drapeaux sur les bâtiments fédéraux jusqu’au coucher du soleil du 29 octobre 2023. Il a également promis de faire tout son possible pour que le suspect soit arrêté et traduit en justice.

Le président Biden a également réitéré son appel à renforcer le contrôle des armes à feu aux États-Unis, où les tueries de masse sont fréquentes. Il a déclaré que “cette violence insensée doit cesser” et qu’il faut “agir pour sauver des vies”. Il a demandé au Congrès d’adopter des mesures pour interdire les armes d’assaut, limiter la capacité des chargeurs et vérifier les antécédents des acheteurs d’armes.

Les mesures de sécurité

Les mesures de sécurité mises en place à Lewiston, Maine, après la tuerie :

  • Les autorités ont demandé aux habitants de se mettre à l’abri sur place et de ne pas sortir tant que le suspect n’est pas arrêté.
  • Des centaines de policiers ont été déployés dans la zone de recherche, et le chef de la police de Lewiston a décrit la stratégie comme étant « tout le monde sur le pont ».
  • Diverses agences américaines, dont la division du FBI à Boston et la Sécurité intérieure, ont apporté leur soutien aux responsables du Maine pour les enquêtes et « l’assistance aux victimes ».
  • Le président Joe Biden a ordonné la mise en berne des drapeaux sur les bâtiments fédéraux, « comme marque de respect envers les victimes ».

26 octobre 2023 19h29

348 vues totales, 0 aujourd'hui