Trafic de train interrompu à cause de la tempête Ciaran

La tempête Ciaran, qui va balayer le quart nord-ouest de la France à partir de mercredi soir

La tempête Ciaran, qui va balayer le quart nord-ouest de la France à partir de mercredi soir, va entraîner une interruption totale du trafic des TER dans cinq régions : la Bretagne, les Pays de la Loire, la Normandie, le Centre-Val de Loire et les Hauts-de-France. Seule la ligne Paris Bercy-Nevers circulera normalement, ainsi que les lignes à grande vitesse entre Paris et Rennes, Paris et Lille, et Paris et Bordeaux.

Cette mesure préventive vise à protéger les voyageurs et les infrastructures face aux risques de chutes d’arbres, de branches ou d’objets divers sur les voies. La SNCF espère un retour à la normale dès le vendredi 3 novembre. Les usagers sont invités à se renseigner sur les sites internet des TER de leur région ou sur l’application SNCF.

La tempête Ciaran est annoncée comme l’une des plus violentes de ces dernières années. Météo-France s’attend à des rafales pouvant aller jusqu’à 170 km/h sur les côtes de la Bretagne, qui est placée en vigilance orange. Le phénomène devrait s’accompagner de fortes pluies, d’orages et de risques de submersion marine. Les autorités appellent à la plus grande prudence et recommandent d’éviter les déplacements inutiles.

Les moyens de transport en cas de tempête

En cas de tempête, il est fortement déconseillé de se déplacer en voiture, en train ou en avion, car ces moyens de transport sont exposés aux risques de chutes d’objets, d’inondations ou de rafales de vent. Il vaut mieux rester chez soi ou dans un lieu sûr et éviter les déplacements inutiles. Si vous devez absolument vous rendre quelque part, voici quelques alternatives possibles :

  • Le vélo : c’est un moyen de transport écologique et économique, mais il faut être prudent et bien s’équiper. Il faut choisir un vélo adapté au terrain et aux conditions météorologiques, porter un casque, des gants, des lunettes et des vêtements réfléchissants. Il faut aussi respecter le code de la route, éviter les routes inondées ou encombrées et se méfier des rafales de vent latérales.
  • Le covoiturage : c’est une solution pratique et solidaire pour partager les frais et réduire les émissions de CO2. Il faut choisir un conducteur expérimenté et prudent, qui connaît bien le trajet et les conditions de circulation. Il faut aussi respecter les gestes barrières, porter un masque et se laver les mains régulièrement. Il existe plusieurs plateformes en ligne pour trouver des offres de covoiturage, comme BlaBlaCar ou Karos.
  • Les transports en commun : c’est un moyen de transport rapide et confortable, mais il peut être perturbé par la tempête. Il faut se renseigner sur les horaires, les itinéraires et les éventuelles perturbations avant de partir. Il faut aussi respecter les règles de sécurité, ne pas s’approcher des rails ou des caténaires et ne pas traverser les voies. Il faut également respecter les gestes barrières, porter un masque et se laver les mains régulièrement. Il existe plusieurs applications mobiles pour consulter les informations sur les transports en commun, comme Citymapper ou Moovit.

Comment se préparer à une tempête.

  • Avant la tempête, informez vous sur les bulletins météo et les alertes émises par Météo France. Vous pouvez aussi activer les alertes météo sur votre smartphone ou consulter le site www.prim.net pour connaître les risques dans votre commune.
  • Préparez une trousse d’urgence contenant de la nourriture, de l’eau, des médicaments, des articles personnels, une lampe de poche, des chandelles, des allumettes, un briquet, une trousse de premiers soins et des couvertures chaudes. Ayez aussi les coordonnées des personnes à contacter en cas de besoin.
  • Limitez vos déplacements et évitez les zones inondées, les forêts et les bords de mer. Si vous devez absolument vous déplacer, réduisez votre vitesse, prévenez vos proches et faites attention aux objets qui pourraient tomber ou s’envoler.
  • Rangez ou fixez les objets qui pourraient être emportés par le vent, comme les pots de fleurs, les parasols ou les antennes. Fermez les volets et les portes et débranchez les appareils électriques.
  • Pendant la tempête, restez chez vous ou dans un lieu sûr et éloignez-vous des fenêtres. Ne touchez pas aux fils électriques tombés au sol ni aux tuiles arrachées de votre toiture. Suivez l’évolution du phénomène sur les médias ou les réseaux sociaux officiels.
  • Après la tempête, ne sortez pas tant que le danger n’est pas écarté. Ne circulez pas sur les routes encombrées ou inondées et ne franchissez pas les barrières de sécurité. Signalez aux autorités tout dommage ou blessure que vous constatez. Contactez votre assureur pour déclarer vos éventuels sinistres.

31 octobre 2023 20h05

345 vues totales, 5 aujourd'hui