Crues et vagues-submersion : un week-end sous haute surveillance sur la façade atlantique

La côte ouest de la France est confrontée à un épisode météorologique exceptionnel, qui combine des risques de crues et de vagues-submersion.

La côte ouest de la France est confrontée à un épisode météorologique exceptionnel, qui combine des risques de crues et de vagues-submersion. Cinq départements sont en vigilance orange ce vendredi 27 octobre, et huit le seront demain samedi 28 octobre, selon Météo-France.

Les départements concernés par la vigilance orange crues sont les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Gironde, la Charente-Maritime et le Finistère. Ces zones sont soumises à de fortes pluies, qui font gonfler les cours d’eau et provoquent des débordements. Météo-France indique que « le risque de crue génératrice de débordements importants susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes est avéré ».

À ces cinq départements s’ajouteront demain le Morbihan, la Loire-Atlantique et la Vendée, qui seront également placés en vigilance orange vagues-submersion. Ce phénomène est lié à la conjonction de niveaux marins élevés et de forts déferlements, qui peuvent entraîner des submersions par franchissement de paquets de mer ou débordements sur le littoral. Météo-France précise que « cet épisode intervient dans un contexte de grandes marées nécessitant une vigilance toute particulière ».

Les autorités appellent à la prudence et au respect des consignes de sécurité. Il est recommandé d’éviter les activités nautiques et littorales, de ne pas s’approcher du bord de l’eau, de ne pas circuler sur les routes exposées aux vagues ou aux crues, et de surveiller l’évolution de la situation.

La vigilance orange

La vigilance orange est un niveau d’alerte météorologique qui signifie qu’un phénomène dangereux ou exceptionnel est en cours ou prévu dans les prochaines heures. Il s’agit du deuxième niveau le plus élevé sur une échelle de quatre, après la vigilance rouge. La vigilance orange implique que les conditions météorologiques peuvent avoir des conséquences importantes sur la sécurité des personnes et des biens, et qu’il faut être très vigilant et suivre les recommandations des autorités. La vigilance orange peut concerner différents types de dangers météorologiques, tels que les avalanches, les canicules, les grands froids, les crues, les neiges, les verglas, les orages, les pluies, les inondations, les vagues-submersion ou les vents violents. Vous pouvez consulter la carte de vigilance de Météo-France pour savoir si votre département est concerné par la vigilance orange.

Préparation crue submersion marine

Pour se préparer à une crue ou une submersion marine, il faut être vigilant et respecter les consignes de sécurité. Voici quelques conseils :

  • Ne pas prendre la mer ni pratiquer d’activités nautiques ou littorales.
  • S’éloigner des côtes et des estuaires, qui peuvent être submergés par des vagues ou des paquets de mer.
  • Se tenir informé de l’évolution de la situation météorologique et hydrologique, en consultant les bulletins de vigilance de Météo-France ou le portail sur la prévention des risques majeurs du ministère de l’environnement.
  • Avoir un kit d’urgence contenant le nécessaire pour survivre pendant au moins 72 heures (eau, nourriture, médicaments, lampe, radio, etc.).
  • Surveiller la montée des eaux et protéger les biens qui peuvent être inondés, en les déplaçant en hauteur ou en les évacuant si possible.
  • Rejoindre le plus haut point possible ou se réfugier en étage, en dernier recours sur le toit, si l’eau envahit le logement.
  • Ne pas circuler sur les routes exposées aux crues ou aux vagues, ni franchir les ponts menacés par les eaux.
  • Respecter les consignes des autorités locales et ne pas revenir dans les zones inondées tant que le danger n’est pas écarté.

27 octobre 2023 17h25

364 vues totales, 2 aujourd'hui